L’esthétique du fragment et l’identité chez Ben Jelloun et Diome

  • Marcel Taibé Université de N’Gaoundéré, Cameroun
Mots-clés: fragment, récit, discours, identité, personnage.

Résumé

Le présent travail établit la corrélation entre l’esthétique du fragment et la crise identitaire du personnage postcolonial dans la prose romanesque de Tahar Ben Jelloun et celle de Fatou Diome. En partant de la sémiologie narrative et de la théorie postcoloniale, l’article démontre la fragmentation de l’identité par des procédés narratifs et discursifs de l’esthétique fragmentaire. L’étude de la composante narrative conduit au résultat selon lequel la représentation spatiale dans l’écriture fragmentaire se particularise par la brisure et l’hétérogénéité. Quant à la réflexion sur la structure discursive, il en ressort une déstructuration du langage. La réappropriation des fragments relevant des arts du spectacle met en déroute l’homogénéité du texte littéraire. En clair, la dislocation des structures narrative et discursive illustre la crise identitaire du personnage postcolonial. L’identité racine de celui-ci s’effrite au contact de l’altérité.
Publiée
2018-09-09
Rubrique
Articles
Bookmark and Share