Histoire de la littérature tchadienne d’expression française

  • Robert Mamadi Université Adam Barka d’Abéché, Tchad
Mots-clés: Tchad, littérature francophone, émergence, histoire, écrivains.

Résumé

Le Tchad a plusieurs identités nationales et plus d’une centaine de langues nationales qui ne sont pas bien vulgarisées. La multitude des cultures différemment gérées favorise les clivages. L’unité est réalisable grâce à la scolarisation massive et pérenne en arabe et en français (langues officielles), et à la vulgarisation de toutes les langues et cultures nationales. La littérature intervient dans ce cas comme un outil au service de l’identité et de la culture nationale. La littérature tchadienne en arabe et celles en langues nationales sont moins visibles pour des raisons historiques et institutionnelles. La colonisation a favorisé la scolarisation en français et a mis sur place des instances utiles à la production littéraire d’expression française. Seulement, le développement des genres littéraires sont fonctions des contextes littéraires et historiques particuliers à chaque genre.
Publiée
2018-09-09
Rubrique
Articles
Bookmark and Share