Imagining Hybrid Identities in Kahf’s The Girl in the Tangerine Scarf

  • Hanaà Berrezoug University of Saida, Algeria
Mots-clés: Islam, arabité, américanité, identité, hybridité.

Résumé

Cet article propose une réflexion sur l’émergence d’une sensibilité littéraire qui interroge les identités arabo-musulmanes dans des états islamophobes. L’œuvre en question est "The Girl in the Tangerine Scarf" de l’auteure syrienne américaine Mohja Kahf. Kahf nous propose une protagoniste qui s’interroge sur son identité arabo-musulmane dans un pays d’accueil entièrement hostile à sa religion; les Etats Unis d’Amérique. Avec une prudence remarquable de ne pas tomber dans l’un des discours dominants, néo-colonialiste et islamiste, la romancière nous invite à suivre la construction identitaire de son personnage et à mesurer les difficultés auxquelles elle fait face pour en fin arriver à la conclusion que son islamité ne s’oppose pas à son américanité.
Publiée
2018-09-09
Rubrique
Articles
Bookmark and Share